Accueil > Artistes > Djo Bourgeois

Djo BOURGEOIS

(1898-1937)

DJO BOURGEOIS-M-Cube 01.jpg

Formé à l'Ecole spéciale d'Architecture de Paris, Georges Bourgeois dit Djo-Bourgeois est un architecte décorateur dont la carrière est fulgurante. Dès 1922, il présente ses projets personnels au Salon d'Automne et au Salon des Artistes Décorateurs. Précurseur du modernism, à l'instar de René Herbst, son travail révèle une étonnante exigence spatiale, pensée à partir d'une minutieuse rationalité, d'une grande modernité. S’inscrivant dans les pas des maîtres du Bauhaus et du mouvement De Stijl, son talent est très vite reconnu par l'architecte Robert Mallet-Stevens qui lui propose en 1925 avec Pierre Chareau de décorer la Villa de Charles et Marie-Laure de Noailles à Hyères. La même année, il quitte le Studium pour créer son propre atelier au 25 rue Vaneau à Paris et travaille à ses intérieurs minimalistes avec son épouse, Elise, créatrice textile qui réalise pour lui de nombreux tapis. Artiste surdoué mais moins dogmatique que les fondateurs de l’UAM, il produit un mobilier en métal, verre, ciment et bois inspiré par une volonté graphique affirmée. 

 

Bibliographie: 

Anne Bony, Djo-Bourgeois, Editions du Regard, Paris, 2020. 

Cube de rangement