Mithé Espelt (1926-2020)

Originaire de Lunel en Camargue, Mithé Espelt étudie les Beaux Arts puis la céramique à Montpellier avant d’intégrer à la fin de la guerre l’atelier de Lydia Chartier à Paris. Au cours de cette expérience décisive, Mithé découvre la technique de l’étirage d’or et réalise des petits boutons dorés pour Line Vautrin.

De retour à Lunel en 1946, elle établit son atelier-boutique de céramique pour se consacrer à la production artisanale de délicats objets-bijoux.

Durant trois décennies, l’atelier de Mithé Espelt distribue ses modèles miroirs, coffrets et bijoux fantaisie rehaussés d’or et de verre cristallisée auprès des galeries et boutiques à la mode.

Ses créations, rayonnantes de féminité, de luxe et de fantaisie, connaissent un vif succès.