Eileen GRAY

Eileen GRAY

(1878 – 1976)

Image de Nick Jones

Etude pour un tapis

Créatrice majeure de la période Art Déco, Eileen Gray a marqué le XXe siècle par son regard visionnaire, alliant sensibilité et innovation. Née en Irlande, Eileen Gray étudie à la Slade School of Fine Art à Londres. Personnalité discrète, elle apprend l’art de la laque à Paris aux côtés du japonais Seizo Sugawara tout en s’intéressant à la technique berbère de tissage de tapis, activité qu’elle développe avec son amie Evelyn Wyld. Au début des années 20, Jacques Doucet commande à la jeune créatrice quelques pièces importantes destinées à intégrer son célèbre studio de Neuilly. Les œuvres d’Eileen Gray côtoient alors celles des plus grands créateurs de son temps. En 1922, elle ouvre sa propre galerie Jean Desert rue du faubourg St Honoré. Dès la fin des années 20, elle amorce une approche radicale abandonnant la laque pour des matériaux innovants (tube, bois, liège…) : paravent en briques laquées, fauteuil Bibendum, table ajustable, suspension aéroplane, lampe tube définissent une nouvelle esthétique, d’une modernité audacieuse et sensible.