Jean-Michel Frank
(1895 – 1941)

A la fois esthète et créateur, Jean-Michel Frank installe sa réputation de grand décorateur parisien en aménageant en 1926 un fumoir pour le Vicomte de Noailles à Paris. Réinventant les formes classiques, il privilégie dans les années 20 les lignes pures et les matériaux bruts. Ses clients adoptent rapidement son mobilier dépouillé à l’extrême et à la simplicité parfaite. Jean-Michel Frank collabore à partir des années 30 avec de talentueux artistes et architectes tels qu’Alberto Giacometti, Paul Rodocanachi, Jean Hugo, Emilio Terry et Christian Bérard.