Francis Jourdain 
(1876 – 1958)

Fils de l’architecte Frantz Jourdain, Francis débute sa carrière comme peintre avant de se consacrer à partir de  1912 à la création de mobilier et d’aménagement d’intérieurs. Défenseur d’une approche moderne et sociale de l’ameublement,  il conçoit des pièces aux bois bruts, aux lignes épurées et ne laissant aucune place à l’ornementation inutile. En ce sens, il est fidèle à l’esprit de l’architecte viennois Alfred Loos pour lequel « l’ornement est un crime ». Artiste pluridisciplinaire, Francis Jourdain crée également des objets en céramique d’usage courant à décor géométrique. Son approche sensible et ses positions radicales en matière d’esthétique ont largement contribué à l’émergence du style « moderne ».