Elisabeth Joulia
(1925 – 2003)

Elisabeth Joulia étudie aux Beaux-Arts de Clermont Ferrand avant de s’installer à Paris où elle étudie la peinture, la sculpture et la fresque. Jean Lerat l’initie à la céramique et lui transmet sa passion pour le travail de la terre. Fascinée par le grès, Joulia s’installe à la Borne, célèbre pour sa tradition potière. Elle y mène une vie austère et, inspirée de la nature, elle produit des sculptures et des pièces d’usage cuites au bois. Les œuvres singulières, épurées et expressives d’Elisabeth Joulia participent au renouveau de la céramique française de l’après guerre.